•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Recréer une série à succès avec une distribution issue de la diversité

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Rattrapage du 26 oct. 2021 : Inclusion de la diversité et l'art de la rétrospective

Recréer une série à succès avec une distribution issue de la diversité

Entre pragmatisme et progrès : discussion sur l'inclusion de la diversité à la télévision

Des hommes et des femmes d'origines diverses.
Discussion sur la diversité avec Nicolas Krief, Carmine Pierre-Dufour et Nicolas Michon PHOTO : iStock / digitalskillet
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudraPublié le 27 octobre 2021

La populaire émission The Wonder Years (Les années coup de cœur) des années 80 renaît au gout du jour avec une distribution devant la caméra entièrement afrodescendante. Est-ce là un signe de progrès qui démontre une cassure avec la télévision traditionnelle? On a posé cette question à Nicolas Krief, Carmine Pierre-Dufour et Nicolas Michon, qui poussent encore plus loin cette réflexion sur la représentation de la diversité au cinéma et dans les séries télévisées. Si ces scénaristes ont une vision différente de la question, les trois s'entendent sur une chose, il faut lutter contre l'instrumentalisation des personnes racisées à l'écran.

« On recherche beaucoup en ce moment le tag [étiquette] de la diversité sur des projets qui finalement sont écrits par des Blancs. Ce n’est pas par là que le progrès passe, le progrès ne passe pas par le confort. »

— Une citation de  Nicholas Krief

Depuis septembre dernier, une nouvelle mouture de The Wonder Years est diffusée sur les ondes d’ABC et de CTV au Canada :