•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Rattrapage du 19 avr. 2021 : Science et théâtre 

Toutes les femmes savent penser avec Gabrielle Côté : Katalin Kariko

Toutes les femmes savent penser : Katalin Kariko, l'incroyable biochimiste

Publié le 20 avril 2021
Une seringue et un flacon de vaccin.
Le vaccin Pfizer-BioNTech contre la COVID-19.PHOTO : La Presse canadienne / Frank Gunn

Fidèle à la tradition, Gabrielle Côté fouille dans les angles morts de l'histoire pour mettre en lumière le travail extraordinaire des femmes. Cette semaine, la scénariste et comédienne se penche sur les efforts scientifiques de Katalin Kariko, une biochimiste qui a fui la Hongrie communiste des années 80 vers les États-Unis. Véritable pionnière dans l'industrie pharmaceutique, elle développe notamment le vaccin Pfizer contre la COVID-19.

« Dr Kariko y a pensé il y a 40 ans [au vaccin à ARN], mais tu sais, une jeune femme immigrante sans argent, ce n’est pas super crédible pour sauver le monde. Une maudite chance qu’elle-même se trouvait assez crédible, parce que sans ça, on mangerait nos bas en étant confinés chez nous pour encore un méchant bout. »

—  Gabrielle Côté