•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Rattrapage du 24 mars 2021 : Zelda et Lana Del Rey

Une fiction inspirée du plus récent album de Lana Del Rey, par Steve Gagnon

White Dress, la fiction émouvante de Steve Gagnon

Publié le 25 mars 2021
La chanteuse Lana Del Rey chante sur scène. Elle porte une robe rose et est entourée d'obscurité.
La chanteuse Lana Del ReyPHOTO : Getty Images / Bertrand Guay

« Elle parle une langue que je comprends bien, c'est impeccable à mes oreilles. » Steve Gagnon lance des fleurs à sa chanteuse préférée, Lana Del Ray, qui vient tout juste de proposer un septième album, Chemtrails Over the Country Club. Sa voix élégante, lancinante a su charmer à nouveau le dramaturge et metteur en scène, qui lui consacre une fiction inspirée de sa chanson White Dress.

Un extrait du monologue de Steve Gagnon :

Notre appartement était
ouais
un petit radeau de béton endormi sur Sainte-Catherine
et la lumière était belle
c’est tout
la lumière était bouleversante et insoutenable en même temps
c’était parfait
et tes cheveux étaient longs
et toi t’étais
t’étais fluorescente de vie
c’était pas croyable
c’était irréel que tu sois là
fluorescente dans les draps à côté de moi
et il me semble que j’aurais pu m’agripper à tes cheveux
toute la vie je veux dire
insatiablement
tes longs cheveux
et toute la vie
rester là
suspendu à ton corps
me greffer à la perfection de ta peau

Le vidéoclip White Dress, de Lana Del Rey :