•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Rattrapage du 20 oct. 2020 : Pina Bausch et changements climatiques

Dancing at Dusk : Entrevue avec Germaine Acogny

La passion de la danse de Germaine Acogny

Publié le 17 février 2021
Une femme est assise.
La danseuse et chorégraphe Germaine Acogny PHOTO : Getty Images / Georges Gobet

Le 14 mars 2020, sous l'invitation de l'École des Sables, 38 interprètes des quatre coins de l'Afrique sont venus au Sénégal afin d'interpréter le Sacre du printemps, chorégraphié en 1975 par Pina Bausch. Pandémie oblige, cette représentation n'a jamais eu lieu, mais leur effort n'a pas été vain, puisque le cinéaste Florian Heinzen Ziob a filmé l'une de leurs répétitions. La danseuse et chorégraphe franco-sénégalaise Germaine Acogny vient nous parler de cette initiative et de son amour pour la danse contemporaine.

Dancing at Dusk: A Moment with Pina Bausch’s The Rite of Spring

Germaine Acogny est la directrice et fondatrice de l'École des Sables (Nouvelle fenêtre), un centre international de formation et de création en danses traditionnelles et contemporaines d'Afrique. Elle est considérée comme une figure marquante de la danse contemporaine dans le monde.