•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chronique de Julien Morissette : Baladodiffusions sur les arts vivants

Nouvelle vague, ICI Première.
Audio fil du mercredi 1 août 2018

Chronique de Julien Morissette : Baladodiffusions sur les arts vivants

Le mariage entre théâtre et balado

Une jeune femme écoute un balado dans le métro.
L'écoute de balados en transport en commun est fréquente.PHOTO : iStock
Nouvelle vague, ICI Première.
Nouvelle vaguePublié le 1 août 2018

Depuis l'automne 2017, le Théâtre de Quat'Sous produit des balados animés par le directeur artistique Olivier Kemeid. Le chroniqueur Julien Morissette donne des exemples de tels contenus produits par des théâtres. Ceux-ci donnent la parole aux créateurs ou approfondissent des thèmes abordés sur scène.

Les balados de théâtre servent souvent à faire la promotion de différents spectacles. Mais, à l’instar de ceux réalisés par le Théâtre de Belleville, à Paris, il donne la possibilité de mieux connaître les dramaturges, les comédiens et les artisans de créations.

« Ces balados permettent surtout de faire part de certaines réflexions à des gens qui n’ont peut-être pas les moyens d’aller au théâtre ou avec un public intéressé qui demeure loin du lieu de diffusion. »

— Une citation de  Julien Morissette, chroniqueur

À Ottawa, le Centre national des Arts (CNA) a vu un tel intérêt pour ces produits audio qu’il a fait construire un studio de radio. Fait rare dans l’univers du balado, on y enregistre des dialogues avec des chorégraphes et des danseurs.