•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Dormir moins, un obstacle à l’efficacité

Un homme fait une sieste sur son bureau.
«En moyenne on a besoin de 8h de sommeil parfois 7h quand on est un peu plus âgé, on pourrait dire en moyenne entre 6 et 8h», estime l'expert. PHOTO : getty images/istockphoto / Ridofranz
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 28 octobre 2021

« Beaucoup de personnes se conditionnent à dormir moins [pour remplir leurs obligations quotidiennes] », précise le neurologue Thien Thanh Dang-Vu. Même si la durée de sommeil ne détermine pas sa qualité, couper dans les heures de sommeil serait une mauvaise idée, selon lui.

À court terme, le manque de sommeil affecterait nos capacités à nous concentrer, prendre des décisions et rester attentifs. Une sieste en après-midi pourrait sembler la réponse à nos problèmes, mais elle ne remédie pas aux effets néfastes à long terme tels que ceux associés à la santé du cerveau, la santé physique et la perturbation du métabolisme.

Le neurologue et professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal fait le point sur les traitements utilisés pour aider les personnes souffrant d’insomnie et d’autres troubles du sommeil.