•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le réchauffement climatique provoquerait aussi de grands froids

Un ours polaire
Un ours polaire photographié dans la baie d’Hudson au Canada. Les chercheurs craignent que le réchauffement climatique ne mette en danger les zones arctiques.PHOTO : AFP / Paul J. Richards
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 9 septembre 2021

Le réchauffement climatique pourrait avoir des conséquences sur les courants d'eau et les courants d'air, selon Alexandre Shields. Le chroniqueur précise qu'il provoquerait même des refroidissements passagers dans certaines régions du monde.

« Ça peut sembler étonnant à première vue parce qu’il y a certains climatosceptiques qui utilisent parfois la chose pour nier la crise climatique », mentionne-t-il, en citant en exemple l’ancien président américain Donald Trump.

Alexandre Shields explique qu'il préfère l’expression « bouleversement climatique » à « réchauffement climatique ». Il ajoute que les vagues de froid proviennent, en partie, de la hausse des températures dans l’Arctique. Le chroniqueur précise aussi le rôle que joue le vortex polaire dans le phénomène.