•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Rattrapage du 1er avr. 2021 : Portions et repas, monologue intérieur, et fleurs

Est-ce que mon monologue intérieur affûte mon aisance langagière?

La petite voix intérieure, une réalité très différente d’une personne à l’autre

Publié le 2 avril 2021
Un dessin montre deux silhouettes qui interagissent dans la tête d'une personne.
Chaque personne entretient un rapport différent à sa petite voix intérieure.PHOTO : iStock

« Il y a des personnes qui se parlent tout le temps, mais c'est assez rare. La plupart d'entre nous, on se parle, en gros, un quart de notre vie éveillée, et il y a des personnes qui ne se parlent jamais dans leur tête », indique Hélène Loevenbruck, directrice de recherche au Laboratoire de psychologie et neurocognition de l'Université de Grenoble. Cette spécialiste souligne que notre petite voix intérieure, qui fait l'objet de nombreuses recherches scientifiques, joue un rôle bénéfique et assez important en ce qui a trait à notre mémoire et à la résolution de problèmes, entre autres choses.