•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Rattrapage du 25 févr. 2021 : Système immunitaire, télécommunications, et mobilier intelligent

Les télécommunications pourraient-elles être moins énergivores?

Une puce non énergivore pour révolutionner le monde de l’audio

Publié le 26 février 2021
Deux petites puces informatiques sur une pièce de monnaie.
La puce de Spark pour les appareils sans fil est 40 fois moins énergivore que la technologie Bluetooth. PHOTO : Spark Microsystems

« Dans notre invention de la radio Spark, on a enlevé le concept de porteuse, et on a introduit le concept d'impulsion », explique Frédéric Nabki, chercheur au Laboratoire de communications et d'intégration de la microélectronique de l'École de technologie supérieure de Montréal, au sujet de la prometteuse puce SPARK qu'il a coinventée avec son collègue Dominique Deslandes. Cette puce, qui fonctionne par impulsions brèves plutôt qu'avec une onde radio continue, s'avère plus performante et beaucoup moins énergivore que la technologie Bluetooth. « En envoyant un signal qui est saccadé, impulsionnel, on vient sauver de l'énergie », dit le cofondateur de l'entreprise montréalaise SPARK Microsystems, dont l'invention pourrait révolutionner le monde de l'audio.