•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.

Feux de forêt : incursion dans le métier d'aéropointeur

Publié le 21 janvier 2021
Un avion-citerne déverse de l'eau sur le site d'un incendie de forêt.
Selon les données de la SOPFEU, 70 % des incendies de forêt sont causés par l’activité humaine.PHOTO : iStock

Diriger l'intervention aérienne sur un incendie de forêt depuis un avion surplombant toutes les activités des avions-citernes et des équipes de pompiers au sol : voilà le métier de Claudie Desbiens, aéropointeure à la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). « On est comme une tour de contrôle sur un site d'incendie. [...] J'ai toujours une vue d'ensemble de ce qui se passe en dessous de moi », résume celle qui est la seule femme, au Québec, à exercer ce métier. Elle explique l'abc des nombreuses interventions qu'elle coordonne chaque année à la SOPFEU.