•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Rattrapage du 16 nov. 2020 : Mains froides, pénurie de vétérinaires et douleur

Où en est-on par rapport à la capacité des soignants à mesurer la douleur?

Diagnostiquer la douleur chez un patient, pas toujours évident

Publié le 17 novembre 2020
Un homme dépose sa main gauche derrière son cou, où il éprouve visiblement de la douleur.
La douleur est bel et bien physique, mais elle comporte aussi une composante psychosociale importante.PHOTO : iStock

Malgré les avancées de la science et de la médecine, il est encore parfois difficile pour les médecins de bien diagnostiquer la douleur et le mal dont souffre leur patientèle. Maxime Mireault, ergothérapeute et étudiant au doctorat en réadaptation à l'Université de Montréal, explique que de nombreux facteurs viennent influencer l'expérience de la douleur. Il plaide d'ailleurs en faveur d'une approche multidisciplinaire pour son traitement. « Ce n'est pas tout à fait réaliste de demander à un médecin de faire une évaluation complète multidisciplinaire – avec toutes les composantes que la douleur peut avoir – à l'intérieur de 10 ou 15 minutes [avec son patient]. »