•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Est-ce qu'on peut tromper l'IA utilisée pour diriger les voitures autonomes?

Moteur de recherche, ICI Première.
Rattrapage du 12 nov. 2020 : Achat local, voitures autonomes et fautes d’orthographe

Est-ce qu'on peut tromper l'IA utilisée pour diriger les voitures autonomes?

Leurrer un véhicule autonome sans être un pirate informatique

Une représentation polygonale d'une voiture autonome.
En plus des caméras, les constructeurs de voitures intelligentes misent notamment sur des radars pour mieux gérer les imprévus.PHOTO : iStock
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 13 novembre 2020

Nul besoin d'infiltrer le système informatique d'une voiture autonome pour dérouter le véhicule. En effet, il est facile de tromper le système de perception de ces véhicules intelligents. « Par exemple : un panneau d'arrêt couvert d'un graffiti. L'humain pourra s'arrêter, mais la machine ne réagira pas correctement », mentionne Sousso Kelouwani, professeur au Département de génie mécanique de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Le chercheur assure cependant que si la technologie demeure perfectible, la voiture autonome finira par apprendre de ses erreurs.