•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.

Calculer la valeur d’une vie humaine, une tâche à la fois ingrate et nécessaire

Publié le 15 octobre 2020
De nombreuses personnes marchent dans la même direction dans une rue.
Le débat à propos de la valeur de la vie humaine a été relancé dans la foulée de la pandémie de COVID-19.PHOTO : iStock

Une vie humaine au Canada vaut en moyenne entre 6 et 10 millions de dollars. Voilà ce qu'indique Martin Boyer, professeur titulaire au Département de finance à HEC Montréal. Celui-ci concède que la valeur de la vie statistique, une donnée mathématique bien connue des décideurs publics d'un peu partout sur la planète, est ingrate. Cela dit, elle permet aux sociétés de faire des choix qui sont certes parfois difficiles, mais nécessaires. « C'est cruel un peu de regarder ça, mais étant donné les limites de ressources qu'ont les pays et les ménages, des fois, il faut juste faire un choix [concernant l'endroit] où on doit mettre son argent. »