•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les réponses à vos questions sur la course à pied

Un athlète court dans les rues de Montréal.
Courir sur une piste en petite gravelle permet d'avoir un impact beaucoup moins important que sur l’asphalte. PHOTO : courtoisie : Nicolas Danne
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 8 octobre 2020

S'étirer ou ne pas s'étirer? Courir sur le trottoir ou sur l'asphalte? Choisir des souliers minimalistes ou hypercoussinés? Christian Duval, professeur titulaire au Département des sciences de l'activité physique de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), répond de façon éclairante à de nombreuses questions formulées par les amateurs et adeptes de la course à pied.

« Tous les individus sont bâtis de façon différente : ton poids, ta grandeur, ta flexibilité vont avoir une influence sur la façon dont tu cours et sur les possibilités que tu développes éventuellement des blessures. »

— Une citation de  Christian Duval, professeur titulaire au Département des sciences de l’activité physique de l’UQAM

Christian Duval conseille à celles et ceux qui commencent à pratiquer la course à pied de le faire doucement et de trouver les souliers qui s’adaptent le mieux à leurs besoins.