•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Rattrapage du 31 août 2020 : Météorites, COVID-19 et droit du travail, et GPT-3

Est-ce que l’humain pourrait être remplacé dans certains métiers de rédaction?

Générateurs de texte et intelligence artificielle : entre fascination et inquiétude

Publié le 1 septembre 2020
Une silhouette humaine avec un design de circuit imprimé, avec des lignes e code qui flottent par-dessus.
L'algorithme de GPT-3 se base sur 175 milliards de paramètres. Il est le plus puissant modèle de langage jamais construit.PHOTO : iStock

« La plupart des chercheurs – d'ailleurs bien plus experts que moi – ne pensaient pas voir ça de leur vivant. Là, les résultats qu'on a sont absolument phénoménaux », observe Tom Lebrun, juriste spécialisé en droit du numérique, à propos des avancées technologiques en matière de programmes informatiques capables de générer des textes très intelligibles. Il cite en exemple GPT-3, le plus récent générateur de texte d'OpenAI, le laboratoire d'intelligence artificielle (IA) cofondé par Elon Musk. Selon lui, beaucoup de positif découlera de GPT-3, mais cet outil engendrera aussi énormément de répercussions négatives.