•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un petit labrador blond mange dans sa gamelle.
« De façon générale, plus l'animal de compagnie est petit, plus son impact sera petit », affirme Laure Patouillard.PHOTO : Getty Images / Stefan Cristian Cioata
Publié le 17 novembre 2022

Saviez-vous qu'au Canada, plus de la moitié des ménages ont au moins un chat ou un chien? La coordinatrice scientifique et associée de recherche au CIRAIG Laure Patouillard nous parle du poids environnemental de nos animaux de compagnie. Elle nous apprend d'ailleurs que plus de la moitié de l'empreinte carbone d'un chien provient de son alimentation. Mais pas de panique, il existe des solutions pour réduire le poids écologique de son animal de compagnie. La coordinatrice scientifique nous encourage à prioriser la nourriture sèche pour animaux, parce qu'elle a « trois fois moins d'impact [environnemental] que la nourriture humide », dit-elle.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser