•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le sexe féminin, encore méconnu aujourd’hui

Illustration graphique du bas du corps d'une femme et de ses parties génitales, le tout sur un fond vert pomme. La vulve représente la partie extérieure et le vagin, le canal intérieur.
Explication graphique d'où se situe la vulve et le vagin sur le corps d'une femme. PHOTO : Radio-Canada / Sophie Leclerc
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 15 avril 2022

Au 18e siècle, on croyait que le vagin était un pénis inversé à l'intérieur du corps. Le manque de souffle vital l'aurait empêché de sortir, d'où l'idée du sexe faible! « Dans l'histoire au complet, on a fait du déni face au sexe féminin », affirme Myriam Daguzan Bernier. L'étudiante en sexologie nous dévoile la longueur moyenne du clitoris et nous explique pourquoi il est faux de prétendre qu'une femme est soit vaginale, soit clitoridienne. Elle nous apprend également que les femmes ont une prostate et qu'elles éjaculent, une information qu'on connaissait il y a plus de 2000 ans, mais qui se serait perdue dans certaines traductions d'ouvrages anciens.