•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le gel et le manque d'eau peuvent-ils affecter les populations des grenouilles?

Moteur de recherche, ICI Première.

L’exploitation de certains plans d’eau, une menace pour les grenouilles

Une grenouille dans l'eau.
Les grenouilles québécoises vont hiberner au fond des plans d’eaux qu’elles habitent pendant l’été.PHOTO : getty images/istockphoto / Tom Strudley
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 30 mars 2022

Des résidents de la rivière des Outaouais ont vu des populations entières de grenouilles périr le printemps dernier, présumément à cause du manque d'eau. Le tout s'est passé à proximité de barrages d'Hydro-Québec. Y a-t-il un lien entre les deux? Le professeur titulaire au Département de biologie de l'Université d'Ottawa Gabriel Blouin-Demers nous explique que oui. Pour survivre à l'hiver, la plupart des grenouilles québécoises se cherchent une source d'eau qui ne va jamais s'assécher. Elles ont besoin d'être sous l'eau pour survivre à l'hiver et elles y parviennent parce qu'elles sont en mesure de respirer jusqu'à 100 % par les pores de leur peau.

Gabriel Blouin-Demers nous plonge d'ailleurs dans des explications fascinantes sur les capacités étonnantes de certaines espèces de grenouilles qui sont capables de geler complètement pour survivre à l'hiver. Le professeur est d'ailleurs d'avis que les autorités devraient se doter de meilleures techniques pour gérer leur utilisation des barrages et ainsi éviter la mort de grenouilles.