•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les bénéfices de courir sur différentes surfaces

Une personne fait du jogging au centre-ville de Rimouski, dans la tempête.
La tempête ne freine pas certains amateurs de course.PHOTO : Radio-Canada / Sébastien Ross
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 27 janvier 2022

Selon qu'on s'entraîne sur un terrain d'asphalte, un sentier de terre battue ou une piste d'athlétisme, le corps tire différents bénéfices. En fonction de leur dureté, les surfaces demandent au corps un effort différent. En variant les surfaces, le degré d'impact varie et ça permet de travailler différents muscles. Le physiothérapeute Blaise Dubois nous conseille d'intégrer graduellement différents types de terrains dans nos entraînements pour éviter de nous blesser.

« Quand on court sur une surface glissante ou qui se déforme sous nos pas, comme de la neige au Québec, ou les plages de sable dans le Sud, on force certains muscles à travailler plus fort. »

— Une citation de  Blaise Dubois

Il donne des astuces aux personnes qui courent l'hiver et qui souhaitent adapter leur course.