•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La science s'intéresse-t-elle réellement moins aux femmes?

Moteur de recherche, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 17 nov. 2021 : Le soupir, et les chaînes d’approvisionnement

La science s'intéresse-t-elle réellement moins aux femmes?

Les femmes, historiquement oubliées et délaissées par la science

Deux femmes dans un laboratoire.
Selon les statistiques contemporaines de l’UNESCO (2019), environ 30% des chercheurs scientifiques dans le monde sont des femmes. PHOTO : Getty Images / valentinrussanov
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 18 novembre 2021

« L'histoire des sciences témoigne du fait que les femmes y sont moins représentées, encore et toujours, et qu'on s'est moins intéressé à leur réalité », affirme la professeure en philosophie Ryoa Chung. Les statistiques de l'UNESCO et le nombre des lauréates des prix Nobel sont la preuve que les femmes seraient largement sous-représentées dans tous les domaines scientifiques. Juste dans le domaine de la santé, les maladies affectant les femmes, comme l'endométriose, ont souvent été peu étudiées et mal comprises.

Ryoa Chung mentionne que les femmes ont été généralement exclues des universités et domaines du savoir pendant des millénaires.

« On va reconduire des conceptions dénigrantes sur la nature des femmes, considérées comme des inférieures intellectuelles, émotives et complètement déterminées par les hormones et leur utérus. »

— Une citation de  Ryoa Chung

La professeure en philosophie dresse une liste des précurseures dans le domaine de la science au Québec et ailleurs dans le monde.