•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le déclin de la gomme à mâcher

Un homme avec une gomme à mâcher
75% de la consommation de gomme se fait sur la route; en route dans les transports en commun, au travail, avant de rencontrer des amis, au sortir du resto.PHOTO : Getty Images / Eva-Katalin
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 21 octobre 2021

« La génération Z n'a pas d'intérêt à mâcher du plastique qui va se dégrader », note Evelyne Charuest. Composée d'antioxydants, d'élastomères, de résines et de plastifiants, la gomme à mâcher a perdu en popularité en raison de ses ingrédients « trop » chimiques. Selon la chroniqueuse, les gommes bio et véganes se frayent de plus en plus un chemin jusqu'aux consommateurs.

La chroniqueuse discute avec Stéphane Garneau de l’histoire de la gomme à mâcher et de comment la pandémie a causé une baisse de ses ventes.