•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des cuillères avec des épices.
Parmi les épices reconnues pour leur super pouvoir de conservation, on retrouve : l’ail, l’oignon, le piment de la Jamaïque, l’origan, le thym, le poivre, la cannelle, l’estragon, le cumin, le gingembre, le clou de girofle, la citronnelle, les feuilles de laurier et les piments. PHOTO : Getty Images / fcafotodigital
Publié le 22 septembre 2021

Partout dans le monde, différentes civilisations ont utilisé les épices autant pour rehausser le goût des aliments que pour préserver la nourriture. « Les épices sont efficaces pour inhiber ou littéralement tuer les microorganismes qui dégradent les [aliments] », mentionne la chimiste alimentaire Anne-Marie Desbiens.

Elle cite les travaux du chercheur américain Paul W. Sherman, de l'Université Cornell, qui parle de la gastronomie darwinienne. Selon cette thèse selon laquelle l'utilisation des épices dans les pays chauds aurait aidé certains peuples à mieux conserver leurs aliments et éviter les infections alimentaires.

« Par exemple, [...] la cuisine indienne utilise une moyenne de 9,3 épices par recette alors que la cuisine norvégienne traditionnelle en compte une moyenne de 1,6 par recette. »

— Une citation de  Anne-Marie Desbiens

La chroniqueuse dresse une liste des épices les plus utilisées encore aujourd’hui pour la conservation.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser