•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Contrairement à la croyance populaire, le métabolisme ne ralentit pas en vieillissant

Une femme et un homme avec une illustration sur leur abdomen d'intestins avec des bactéries colorées.
Le métabolisme est à la fois remarquablement stable à moyen terme et à long-terme. PHOTO : Getty Images / SolStock
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 31 août 2021

Alors que de nombreuses personnes croient que c'est en faisant du sport qu'on brûle de calories, il est prouvé que la plus grande dépense énergétique se fait alors qu'on est assis sur le sofa. Une toute récente étude qui vient d'être publiée dans la revue Science a colligé dans une même base de données des résultats sur plus de 6400 sujets. Selon le professeur en médecine Benoît Arsenault, cette recherche vient de renverser toutes les théories connues jusqu'à aujourd'hui sur le métabolisme.

« On pensait que notre métabolisme commençait à ralentir vers l’âge de 20 ou 30 ans, mais les auteurs [de l'étude] ont démontré que la dépense énergétique était stable jusqu’à l’âge de 60 ans. »

—  Benoît Arsenault

Il nous explique pourquoi d’autres recherches du même genre n’ont pas été réalisées jusqu’à aujourd’hui et pourquoi nos croyances par rapport à la dépense calorique seraient fausses.