•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tous les vins ne sont pas véganes

Trois verres de vins.
Une sélection de vins.PHOTO : iStock / IS/Istockphoto
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 15 juillet 2021

Si, à la base, le vin semble être une boisson végane, la question de l'exploitation des animaux et de l'utilisation de produits animaux peut être problématique lorsqu'on en arrive à transformer des raisins en vin, comme le révèle le chroniqueur Rémy Charest. Ce dernier explique en détail l'étape de collage nécessaire à la limpidité du vin, et pour laquelle des produits à base animale sont le plus souvent utilisés. C'est aussi ce qui explique que l'on trouve parfois des mentions un peu loufoques d'allergènes potentiels dans certains vins, notamment des traces d'œufs ou de poissons, selon lui.

Selon Rémy Charest, si l’on se concentre sur la vigne et le sol, une comparaison de ce que l’on valorise dans la production des vignobles peut être faite entre les vins bios et les vins véganes.

« Qu’est-ce qui vaut le plus? Un vin bio qui a eu recours à un cheval pour ses labours ou un vin végane qui est issu d’un vignoble commercial désherbé chimiquement? »

— Une citation de  Rémy Charest

Voilà une question philosophique mettant en lumière la distinction qu’il peut y avoir entre les différents types de vins.