•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.

En cas d’intoxication, voici ce qu’il faut savoir au sujet du charbon actif

Publié le 9 juin 2021
Une cuillère de charbon actif est déposée sur des morceaux de charbon.
Selon Tamara Diallo, le charbon actif doit être pris avec parcimonie en cas d'intoxication.PHOTO : iStock / Trexdigital

« C'est vraiment un outil en cas d'urgence seulement », dit la toxicologue Tamaro Diallo en parlant du charbon actif. Elle souligne que ce matériau en vente libre peut certes être efficace, mais qu'il est préférable, dans le cas d'une intoxication aiguë qui résulterait d'une ingestion accidentelle d'un produit toxique ou d'une drogue, de contacter le centre antipoison. Mme Diallo explique, entre autres, que le charbon actif doit être administré rapidement – de préférence moins de 30 à 60 minutes après l'ingestion d'une substance toxique – sinon l'agent toxique aura déjà pénétré le sang.