•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.

Le Botox, un dérivé d’une toxine paralysante synonyme de poison mortel

Publié le 12 mai 2021
Une personne se fait injecter du Botox sur la lèvre inférieure de la bouche.
Sous supervision médicale, le Botox est sécuritaire. Il n'en demeure pas moins que ce dérivé de la toxine botulique peut, à la base, être mortel.PHOTO : getty images/istockphoto / Aleksandr Rybalko

Saviez-vous que lorsque vous avez recours à une injection de Botox, on vous administre une substance paralysante appelée toxine botulique – sécrétée par la bactérie Clostridium botulinum – qui est réputée comme la substance la plus mortelle connue sur Terre? La chimiste alimentaire Anne-Marie Desbiens souligne que la bactérie a été découverte au début du 19e siècle en Allemagne, où plusieurs cas d'intoxication alimentaire liés à l'ingestion de boudin noir ont été rapportés. Elle explique que la toxine botulique représente la plus grande peur pour l'industrie alimentaire, même si le botulisme lié aux aliments est extrêmement rare.