•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.

Quand la science s’intéresse aux bruits et aux sons qui nous horripilent

Publié le 24 février 2021
Des doigts raclent une ardoise.
La question de la réaction répulsive que nous éprouvons à l'écoute de certains bruits laisse perplexes les scientifiques depuis longtemps.PHOTO : iStock

Des ongles qui grattent une ardoise, des ustensiles qui crissent dans une assiette, des freins de vélo qui grincent : de nombreux sons peuvent provoquer en nous une répulsion totale et nous causer un profond inconfort ou un sentiment viscéral d'aversion. Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine Québec Science, explique que les réactions désagréables suscitées par ces sons chez l'être humain sont étudiées depuis de nombreuses années, notamment par des musicologues. Une part de l'explication résiderait dans le cerveau ou dans la forme du conduit auditif, mais les scientifiques sont encore perplexes quant à la véritable cause de ce phénomène.