•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le plastique à usage unique, de retour à l’avant-scène depuis la pandémie

Moteur de recherche, ICI Première.
Rattrapage du 19 janv. 2021 : Motivation des élèves en confinement, et notre consommation de plastique

Le plastique à usage unique, de retour à l’avant-scène depuis la pandémie

Est-ce que nos efforts pour consommer moins de plastique portent fruit?

Un masque chirurgical traîne au sol
Les masques, gants et autres équipements de protection personnelle ne sont pas recyclables.PHOTO : CBC/Michael Wilson
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherchePublié le 20 janvier 2021

Depuis quelques années, les scientifiques tentent de sensibiliser la population aux dangers du plastique à usage unique sur l'environnement. Dans cette optique, plusieurs pays, dont le Canada, ont annoncé le bannissement de certains produits à compter de 2021, notamment les pailles, les sacs, les bâtonnets à mélanger et les ustensiles. Toutefois, la crise du coronavirus continue de nous mettre au défi sur plusieurs aspects et est loin de favoriser les efforts pour diminuer la consommation du plastique à usage unique.

Selon les premières estimations de The Economist, l’utilisation de produits jetables en Amérique du Nord pourrait avoir augmenté de 250 à 300 %. Pour expliquer ces chiffres, on n’a qu’à penser aux masques chirurgicaux, gants et visières, ou encore aux emballages individuels de certains produits.