•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Rattrapage du 17 nov. 2020 : Coupes de bois, somnifères et big bang

Est-il vraiment possible de faire sortir quelqu'un du coma avec un somnifère?

Le zolpidem, ce somnifère qui fait sortir certains patients de leur état végétatif

Publié le 18 novembre 2020
Une personne est alitée dans une chambre d'hôpital.
Dans de nombreux cas, les patients à qui on administre du zolpidem retournent à leur état originel dès que le somnifère cesse de faire effet, c’est-à-dire en moyenne au bout de 2 à 4 heures.PHOTO : iStock

Depuis une vingtaine d'années, des médecins d'un peu partout dans le monde rapportent des cas de patients plongés dans un état végétatif, avec des lésions cérébrales profondes et irréversibles, qui se remettent à parler, à marcher et à lire après qu'on leur a administré une seule dose de zolpidem. Plutôt que de provoquer l'endormissement, ce puissant somnifère éveille des parties du cerveau qu'on pensait perdues à tout jamais. Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine Québec Science, fait la lumière sur ce mystérieux somnifère dont l'utilisation se fait en dehors du domaine de la pratique clinique acceptée.