•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Rattrapage du 20 mai 2020 : Voyages, gin tonique et COVID-19, et aînés

Mon gin tonique pourrait-il me protéger de la COVID-19?

Le gin tonique ne vous protégera pas de la COVID-19

Publié le 21 mai 2020
Un verre de gin tonique
Ingérer de la quinine, présente dans l'eau tonique, ne vous protégera pas contre la COVID-19.PHOTO : iStock

Le gin tonique peut nous apporter un certain réconfort contre l'ennui pendant le confinement, mais ce cocktail ne nous protège pas contre la COVID-19, contrairement à ce que de nombreuses personnes prétendent sur les réseaux sociaux. L'idée selon laquelle la quinine – un alcaloïde naturel présent dans l'eau tonique et dont la chloroquine et l'hydroxychloroquine sont des dérivés synthétiques – jouerait un rôle quelconque pour se prémunir de la COVID-19 ne tient pas la route. Michaël Sage, finissant au doctorat en physiologie à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke, débroussaille la question.