•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.

L'intelligence chez l'arbre, un concept à utiliser avec précaution

Publié le 5 novembre 2019
Une photo aérienne prise de la forêt boréale canadienne.
Le Canada compte environ 250 espèces d'arbres.PHOTO : iStock

Il peut être hasardeux d'expliquer les incroyables et étonnantes habiletés de survie des arbres par le simple fait qu'ils posséderaient une intelligence. C'est ce que dit Christian Messier, professeur d'écologie forestière à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université du Québec en Outaouais. Selon lui, il est possible de s'émerveiller devant toutes les capacités des arbres à s'adapter à leur environnement sans pour autant leur attribuer une quelconque forme d'intelligence, comme celle dont l'être humain et l'espèce animale sont dotés.