•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du 6 déc. 2023 : le mythe du froid humide, et l’attaque de la moufette

Résumé

Le professeur adjoint au Département de géographie de l’Université de Montréal Alexis Berg fait tomber les idées reçues sur les différences de ressenti entre le froid humide et le froid sec; la biologiste au Bioparc de la Gaspésie Stéphanie Bentz s'intéresse aux stratégies d’attaque de la moufette; on se demande combien il y a d’agents et d’agentes de protection de la faune sur le territoire québécois; et on vous explique pourquoi selon les lois de l'aérodynamique, les abeilles ne seraient pas supposées voler.

Cet extrait audio vous a été recommandé

  • 19 heures 38 minutes

    Pourquoi un -20 à Montréal semble plus froid qu'un -20 en Gaspésie?

    Un petit garçon dehors, un jour d'hiver.

    Météo : un taux d’humidité élevé n'a pas d'effet sur la sensation de froid, selon un expert

    L'idée répandue selon laquelle le froid d'hiver se ressent plus intensément lorsqu'il fait humide est fausse, selon le professeur adjoint au Département de géographie de l'Université de Montréal Alexis Berg. Comme il l'indique, il n'y a pas de différence de ressenti pour les gens, que l'air soit froid et sec ou froid et humide.