•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du vendredi 25 mars 2022 : Plomb dans les épices, et conservation du vin

Résumé

L'orthophoniste Agathe Tupula Kabola répond au questionnaire de l'émission; Gabrielle Anctil se demande s'il est possible d'échapper à la reconnaissance faciale grâce à la chirurgie esthétique; la doctorante en sciences des aliments à l'Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels à l'Université Laval Gabrielle Vatin explique pourquoi il peut y avoir du plomb dans les épices; la doctorante en communication à l'Université du Québec à Montréal Mathilde Savoie s'intéresse au potentiel des jeux vidéo pour conscientiser les joueurs et les joueuses à l'environnement; et le spécialiste du vin Rémy Charest se penche sur la conservation des bouteilles lorsqu'on n'a ni cave ni cellier.

Cet extrait audio vous a été recommandé

  • 19 heures 31 minutes

    Pourrait-il y avoir du plomb dans les épices qu'on achète ?

    De la poudre de curcuma dans une cuillère en bois.

    Du plomb dans vos épices : pourquoi ce n’est pas si inquiétant

    Comment du plomb peut-il se retrouver dans vos épices? Gabrielle Vatin, doctorante en sciences des aliments à l'Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels de l'Université Laval, explique qu'il peut s'agir d'un accident de contamination, puisque le plomb est présent naturellement dans l'environnement, ou de l'ajout d'un adultérant. « Un adultérant est une molécule, un ingrédient, qui va être ajouté de manière frauduleuse, donc cachée, mais de manière volontaire. C'est soit pour donner un aspect de haute qualité à un produit – ce qui est le cas pour les épices –, soit pour augmenter les stocks, soit pour complètement substituer un produit. »