•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du mardi 19 oct. 2021 : La bisexualité de Superman, et la capacité des chiens à détecter les maladies

Résumé

La chroniqueuse Marie Lambert-Chan se penche sur la manière dont sont entraînés les chiens à détecter des maladies; l'étudiante en sexologie Myriam Daguzan Bernier parle de l'importance de la bisexualité de Superman; l'astrophysicienne Nathalie Ouellette nous dit s'il existe de la matière peu ou pas sujette à la gravité; le vulgarisateur scientifique Martin Primeau présente le balado Histoires de génie.

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Matthieu Dugal et son équipe

  • 19 heures 12 minutes

    Pourquoi est-ce important que Superman soit bisexuel?

    Superman embrasse un jeune homme.

    Briser l'hétéronormativité grâce au nouveau Superman bisexuel

    Avoir un Superman bisexuel aide à déconstruire l'hétéronormativité inculquée par la société depuis l'enfance. C'est du moins l'avis de l'étudiante en sexologie Myriam Daguzan Bernier sur la récente annonce de DC Comics. Selon une étude réalisée à ce sujet, les enfants, encouragés à agir selon certains codes, seraient conscients depuis un jeune âge des conséquences négatives à perturber le modèle l'hétérosexuel.
  • 19 heures 21 minutes

    Existe-t-il de la matière peu ou pas sujette à la gravité?

    Une nuée de ballons gonflés à l'hélium dans le ciel.

    Les éléments qui défient la loi de la gravité

    Pourquoi les ballons gonflés à l'hélium flottent-ils dans les airs? Ce gaz échappe-t-il à la gravité? Pas tout à fait, selon Nathalie Ouellette, astrophysicienne à l'Université de Montréal. « Tout ce que l'hélium essaie de faire, c'est de se déplacer dans la hiérarchie des gaz pour se placer au-dessus des gaz plus lourds », précise-t-elle.
  • 19 heures 32 minutes

    Le chiffre du jour : 430 000 $ américains pour une oeuvre réalisée par l'IA

  • 19 heures 37 minutes

    Des « Histoires de génie » en baladodiffusion

  • 19 heures 47 minutes

    Comment fait-on pour entraîner un chien à détecter des maladies?

    Un chien sent la main d'une personne.

    La grande efficacité des chiens pour détecter la COVID-19

    Alors que le talent olfactif des chiens est depuis longtemps utilisé pour débusquer des drogues et explosifs, il est récemment mis au profit de la lutte contre la COVID-19. Dans une dizaine des pays, de nombreuses études ont été menées afin de prouver la capacité des canins à détecter le SRAS-CoV-2. Selon Marie Lambert-Chan, le taux de détection global du virus s'avère exceptionnellement étonnant, toujours proche du 80 % à 90 %. L'experte nous explique pourquoi malgré les bons résultats, les scientifiques auraient encore des doutes quant à la capacité d'entraîner des cohortes des chiens qui pourraient être fiables.
  • 19 heures 56 minutes

    Les onglets de nos collaborateurs et collaboratrices, et le mot de la fin