•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du mardi 21 sept. 2021 : Le retrait non consenti du condom, et calculer le nombre de protéines dans les aliments

Résumé

La chroniqueuse Myriam Daguzan Bernier se penche sur le stealthing, ou le retrait non consenti du condom; l'ingénieure en aérospatiale Farah Alibay explique les principes de la propulsion à effet Hall, à moteur ionique ou VASIMR; le professeur en biochimie Nicolas Bordenave explique quel procédé permet de calculer le nombre de protéines dans les aliments; et la chimiste alimentaire Anne-Marie Desbiens révèle si les épices piquantes servaient ou non à conserver les aliments avant l'arrivée de la réfrigération.

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Matthieu Dugal et son équipe

  • 19 heures 11 minutes

    Qu'est-ce que le stealthing?

    Un couple dans un lit.

    Le stealthing ou retrait du condom sans consentement

    Le stealthing est lorsque, lors d'une relation sexuelle consentante, un homme retire son préservatif sans aviser son ou sa partenaire. Selon la chroniqueuse de sexologie Myriam Daguzan Bernier, ce phénomène a entre autres été répertorié sur Reddit en 2017. Dans ce forum en ligne, des hommes hétérosexuels discutent et avouent utiliser cette pratique pour défendre leur droit de reproduction en tant qu'homme.
  • 19 heures 19 minutes

    Quelles sont les propulsions à effet Hall et VASIMR?

  • 19 heures 29 minutes

    Le chiffre du jour : 700

  • 19 heures 34 minutes

    Quel procédé permet de calculer le nombre de protéines dans les aliments?

  • 19 heures 49 minutes

    Les épices servaient-elles à conserver les aliments avant la réfrigération?

    Des cuillères avec des épices.

    Utilise-t-on encore les épices pour conserver les aliments?

    Partout dans le monde, différentes civilisations ont utilisé les épices autant pour rehausser le goût des aliments que pour préserver la nourriture. « Les épices sont efficaces pour inhiber ou littéralement tuer les microorganismes qui dégradent les [aliments] », mentionne la chimiste alimentaire Anne-Marie Desbiens.