•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du 5 janv. 2021 : Vacances et COVID-19, jeux vidéo, et utilité des sons en science

Résumé

La chroniqueuse voyage Marie-Julie Gagnon explique comment les Canadiens et Canadiennes doivent planifier leurs vacances cet hiver, compte tenu de la COVID-19; le chroniqueur spécialisé en jeux vidéo Laurent LaSalle s'intéresse aux façons de rendre les jeux vidéo accessibles à tout le monde; le journaliste spécialisé en environnement Alexandre Shields se penche sur l'empreinte écologique de l'industrie militaire; et Héloïse Frouin-Mouy, chercheuse invitée au Département de biologie de l'Université de Victoria, nous dit à quoi servent les sons en science.

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Matthieu Dugal et ses collaborateurs

  • 19 heures 12 minutes

    Comment les Canadiens doivent-ils planifier leurs vacances cet hiver?

  • 19 heures 23 minutes

    Quelle est l'empreinte écologique du monde militaire?

    Deux soldats américains à bord d'un tank lors d'un exercice militaire.

    L’empreinte écologique non négligeable de l’industrie militaire

    Les opérations militaires sur notre planète contribuent grandement aux émissions mondiales de gaz à effet de serre et participent donc aux changements climatiques. Voilà ce que fait remarquer Alexandre Shields, journaliste spécialisé en environnement au quotidien Le Devoir. Il cite en exemple l'armée américaine, qui consomme annuellement plus de 80 millions de barils de pétrole, soit 220 000 barils par jour. Si Ottawa fait meilleure figure que son voisin américain, les activités militaires canadiennes ont tout de même un certain poids dans l'empreinte carbone totale du pays.
  • 19 heures 33 minutes

    Le chiffre du jour : 1,2 milliard

  • 19 heures 38 minutes

    À quoi servent les sons en science?

    Une baleine à bosse nage dans un océan.

    Quand l’acoustique sous-marine aide à comprendre la vie des mammifères marins

    « Contrairement à une idée reçue, les océans ne sont pas des endroits silencieux, car le son s'y propage très bien. En fait, ça peut se propager jusqu'à quatre fois plus vite que dans l'air », souligne la biologiste marine et bioacousticienne Héloïse Frouin-Mouy. Celle-ci, qui étudie à l'aide d'hydrophones les sons produits par les baleines et les phoques à capuchon, explique comment l'environnement sonore dans lequel ces mammifères vivent est précieux pour nous permettre d'en apprendre davantage sur leurs modes de communication et de reproduction, entre autres.
  • 19 heures 49 minutes

    Comment rendre les jeux vidéo accessibles à tout le monde?

  • 19 heures 58 minutes

    Les onglets de nos collaborateurs et le mot de la fin