•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du 14 déc. 2020 : Lune, sport et bienfaits de la forêt

Résumé

Le journaliste scientifique Charles Prémont nous dit pourquoi l'être humain n'est pas retourné sur la Lune; la vulgarisatrice scientifique Viviane Lalande se penche sur le caractère énergisant du sport; le professeur en biologie forestière Christian Messier détaille les bienfaits de la forêt pour l'être humain; et Steve Masson, professeur au Département de didactique de l'Université du Québec à Montréal, parle de l'apprentissage et de son utilité.

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Matthieu Dugal et ses collaborateurs

  • 19 heures 12 minutes

    Pourquoi ne sommes-nous pas retournés sur la Lune?

    La Lune vue de la planète Terre.

    Ces multiples raisons qui font qu'on n’est pas retourné sur la Lune depuis 1972

    Coûts astronomiques, perte d'engouement, obstacles techniques, freins politiques : les raisons pour lesquelles l'être humain n'a pas remis les pieds sur la Lune depuis près d'un demi-siècle sont nombreuses. Le journaliste scientifique Charles Prémont explique que l'intérêt pour l'astre lunaire, dont le sol a été foulé pour la dernière fois le 17 décembre 1972, n'a plus rien à voir de nos jours avec celui qui animait Américains et Soviétiques pendant la guerre froide. Malgré cela, la Lune continue de fasciner les scientifiques – qu'ils soient russes, chinois ou américains – ou encore certains joueurs du secteur privé, comme Elon Musk, président-directeur général de SpaceX.
  • 19 heures 22 minutes

    Quels sont les bienfaits physiques et mentaux de la forêt pour l'humain?

  • 19 heures 33 minutes

    Mon cérumen peut-il prédire que je sentirai le swing?

  • 19 heures 37 minutes

    À quoi ça sert étudier?

    Une étudiante étudie devant son ordinateur.

    Pour mieux apprendre et moins oublier, il faut espacer les périodes d’étude

    « Une stratégie d'étude très peu efficace, c'est d'étudier beaucoup la veille d'un examen. [...] Quelque chose qui est beaucoup plus efficace, c'est d'espacer l'étude », affirme Steve Masson, professeur au Département de didactique à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). L'auteur du livre Activer ses neurones pour mieux apprendre et enseigner explique que l'activation fréquente de ces cellules nerveuses du cerveau favorise un meilleur apprentissage et une meilleure mémorisation. « C'est quelque chose que les étudiants doivent savoir : idéalement, c'est mieux d'étudier plus souvent, mais moins longtemps. »
  • 19 heures 49 minutes

    Pourquoi le sport nous énergise-t-il?

  • 19 heures 56 minutes

    Les onglets de nos collaborateurs et le mot de la fin