•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du 1er déc. 2020 : ADN, bégaiement et parkinson, et ordonnances de non-publication

Résumé

La chroniqueuse voyage Marie-Julie Gagnon parle des endroits dans le monde qui accueillent encore, malgré la COVID-19, des personnes de nationalité canadienne; l'orthophoniste Agathe Tupula Kabola vérifie s'il existe un lien entre le bégaiement et la maladie de Parkinson; Benoît Arsenault, chercheur à l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, nous dit si l'ADN d'une personne est identique à celle de ses ancêtres; et Marjolaine Condrain-Morel, avocate et vulgarisatrice juridique pour Éducaloi, explique ce qui pousse les juges à rendre des ordonnances de non-publication.

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Matthieu Dugal et ses collaborateurs

  • 19 heures 11 minutes

    Qui accueille les Canadiens et Canadiennes, et avec quelles balises?

    Une femme et un homme âgés sont assis dans un avion.

    Ces destinations soleil où les voyageurs canadiens sont les bienvenus malgré la pandémie

    Cuba, République dominicaine, Mexique : de nombreux pays du Sud ouvrent en cette fin d'année 2020 grand leurs bras aux voyageurs provenant du Canada, et cela malgré la pandémie de COVID-19. Si les conditions d'accueil et les protocoles sanitaires diffèrent d'un endroit à un autre, il n'en demeure pas moins qu'une personne qui souhaite se rendre dans l'un de ces pays peut le faire. Marie-Julie Gagnon, chroniqueuse spécialisée en voyage, dresse le portrait de la situation actuelle dans ces destinations soleil et détaille aussi les options qui s'offrent à celles et ceux qui voudraient voyager au Canada dans les prochaines semaines.
  • 19 heures 21 minutes

    Mon ADN est-il identique à celui de mes ancêtres?

  • 19 heures 31 minutes

    Le chiffre du jour : Un gogol

  • 19 heures 37 minutes

    Qu’est-ce qui poussent les juges à rendre une ordonnance de non-publication?

    Une sculpture de la déesse romaine de la justice, balance et épée à la main.

    La nécessité des ordonnances de non-publication dans le processus judiciaire

    « C'est nécessaire dans notre processus de justice qu'à certains moments, il y ait des portions d'audiences qui ne soient pas publiques pour tout le monde », dit Marjolaine Condrain-Morel, avocate et vulgarisatrice juridique pour Éducaloi, en parlant des ordonnances de non-publication rendues par des juges pendant certains procès. Elle explique que ces requêtes visent avant toute chose à protéger toutes personnes vulnérables – victimes, témoins, délateurs – ainsi que l'impartialité et l'intégrité du système de justice.
  • 19 heures 47 minutes

    Y a-t-il un lien entre le bégaiement et la maladie de Parkinson?

  • 19 heures 56 minutes

    Les onglets de nos collaborateurs et le mot de la fin