•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du 27 oct. 2020 : Épithésistes, vaccin maison et anovulants

Résumé

Le chroniqueur Frédéric Choinière explique ce que font les épithésistes; Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine Québec Science, nous dit s'il est possible de fabriquer son vaccin chez soi; Benoît Arsenault, chercheur à l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, se penche sur le lien entre le vieillissement et l'ADN; et Jade-Anaïs Généreux-Gamache, étudiante à la maîtrise à la Faculté des sciences de l'Université de Sherbrooke, nous dit si les anovulants retardent la ménopause.

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Matthieu Dugal et ses collaborateurs

  • 19 heures 10 minutes

    Pourrions-nous fabriquer un vaccin chez nous?

    Une personne portant un masque prépare une dose d'un vaccin.

    Vaccin maison et auto-expérimentation : une « très mauvaise idée », dit une journaliste scientifique

    Au moment où le monde entier attend avec impatience l'arrivée d'un vaccin contre la COVID-19, certaines personnes issues de la communauté scientifique jugent l'attente trop longue et conçoivent leur propre vaccin qu'elles s'autoadministrent, ce qui n'est certainement pas une bonne idée. Voilà l'avis de Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine Québec Science. Celle-ci note que ces vaccins maison – notamment celui du groupe RadVac (Rapid Deployment Vaccine Collaborative) – amènent de sérieuses questions, car la mise au point d'un vaccin exige, entre autres, un processus long, rigoureux et extrêmement contrôlé afin d'en assurer l'efficacité et l'innocuité.
  • 19 heures 21 minutes

    Pourquoi mon ADN raccourcit-il en vieillissant?

  • 19 heures 32 minutes

    Le chiffre du jour : 92

  • 19 heures 38 minutes

    Que fait un épithésiste?

    Des prothèses d'oreille, de sein, de doigt, d'œil et de nez sont déposées sur une table.

    À la découverte du métier d’épithésiste, ces magiciens qui reconstruisent des visages

    « C'est une profession qui est vraiment à l'intersection de la médecine et des arts appliqués. C'est saisissant », affirme le chroniqueur Frédéric Choinière à propos du métier plutôt méconnu d'épithésiste, c'est-à-dire ces personnes qui construisent des prothèses faciales pour des patients ayant subi l'ablation d'une partie du visage, notamment l'œil, le nez ou l'oreille. Il souligne que si les épithésistes, aussi connus sous le nom d'anaplastologues, effectuent un travail ô combien nécessaire, leur métier n'est pas pour autant reconnu.
  • 19 heures 48 minutes

    Les anovulants retardent-ils la ménopause?

  • 19 heures 57 minutes

    Les onglets de nos collaborateurs et le mot de la fin