•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du 21 avril 2020 : Prédictions et faits, 5G et coronavirus, et accent étranger

Résumé

Dominic Deslandes, professeur de génie électrique à l'École de technologie supérieure, explique qu'il n'existe aucun lien entre la 5G et le coronavirus; Jean-François Gagnon, professeur de mathématiques au Collège Montmorency, répond à ceux et celles qui se demandent si les prédictions sont des faits; et l'orthophoniste Agathe Tupula Kabola explique pourquoi certaines personnes, dans de rarissimes cas, adoptent un accent étranger après une opération ou un accident.

  • 19 heures

    Bulletin réseau

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Matthieu Dugal et ses collaborateurs

  • 19 heures 10 minutes

    Pourquoi suspendre la cote R des cégeps cette année?

  • 19 heures 17 minutes

    À quoi ressemble le virus de la COVID-19?

  • 19 heures 28 minutes

    La 5G transmet-elle la COVID-19?

    Un homme regarde son téléphone devant une enseigne lumineuse sur laquelle on peut lire « 5G ».

    Quoi qu'en disent certains, la 5G ne propage pas la COVID-19

    Contrairement à ce que de nombreuses personnes disent depuis quelques mois sur les réseaux sociaux, aucune base scientifique ne permet de conclure que la 5G propage la COVID-19 ou encore qu'elle affaiblit le système immunitaire, et donc qu'elle facilite la contagion chez l'être humain. Voilà ce qu'affirme sans détour Dominic Deslandes, professeur de génie électrique à l'École de technologie supérieure. Celui qui dit répondre régulièrement à des questions de la part de la population sur l'avènement de la 5G se veut rassurant au sujet de cette nouvelle technologie.
  • 19 heures 39 minutes

    Les projections statistiques sont -elles des faits?

  • 19 heures 48 minutes

    Pourquoi certaines personnes développent un accent étranger après un accident?

    Une femme ouvre la bouche pour parler.

    Le syndrome de l'accent étranger : un phénomène rare, mais ô combien intrigant

    Se mettre à parler dans sa langue maternelle avec un accent étranger : voilà ce qui est arrivé à une soixantaine de personnes d'un peu partout sur la planète de 1941 à 2010, qui ont toutes été affectées par le syndrome de l'accent étranger. Ces patients avaient presque tous un élément en commun : ils avaient subi un traumatisme crânien, par exemple à la suite d'un accident de la route, ou un autre type d'atteinte cérébrale (accident vasculaire cérébral, hémorragie, séquelle postopératoire, etc.). L'orthophoniste Agathe Tupula Kabola explique que ce syndrome est la conséquence d'un problème de rythme et de mélodie, caractéristique d'une forme d'aphasie motrice.
  • 19 heures 56 minutes

    Les onglets de nos collaborateurs et le mot de la fin