•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du 7 avril 2020 : COVID-19, respirateur artificiel et cerveau bilingue

Résumé

Alexandre Shields, journaliste spécialisé en environnement au quotidien Le Devoir, dit qu'il faudrait gérer l'urgence climatique de la même façon qu'on gère la crise de la COVID-19; Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine Québec Science, se penche sur l'histoire du respirateur artificiel, si essentiel en ces temps de pandémie; et Gail Cormier, professeure adjointe en éducation à l'Université de Saint-Boniface, parle des avantages d'avoir un cerveau bilingue.

  • 19 heures

    Bulletin réseau

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Matthieu Dugal et ses collaborateurs

  • 19 heures 13 minutes

    Quelle est l'histoire du ventilateur?

    Un employé du réseau de la santé qui met un masque sur un patient.

    La petite histoire et l'évolution du respirateur artificiel

    Des origines de la ventilation mécanique, qui remonte à l'Antiquité, jusqu'à nos jours, le respirateur artificiel est passé par toutes sortes de transformations. Au moment où la demande mondiale pour cet objet explose en raison de la pandémie de COVID-19, Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine Québec Science, se penche sur la petite histoire du respiratoire artificiel, cet accessoire essentiel que tous les hôpitaux s'arrachent à l'heure actuelle.
  • 19 heures 24 minutes

    Faudrait-il appliquer les mêmes mesures pour contrer la crise environnementale?

    Une colonne de fumée noire s'échappe de la cheminée d'un complexe industriel.

    Il faudrait gérer la crise climatique comme on gère la pandémie de COVID-19

    La crise sanitaire actuelle, qui secoue le monde entier, devrait être l'occasion de se donner collectivement les moyens de s'attaquer à la crise climatique. Voilà ce que dit Alexandre Shields, journaliste spécialisé en environnement au quotidien Le Devoir. Selon lui, la mobilisation mondiale entourant la pandémie de COVID-19 démontre qu'il est possible de mobiliser rapidement la population sur un enjeu, de mettre les finances publiques au service de l'intérêt public et de collaborer à l'échelle internationale pour s'assurer que la réponse est à la hauteur de la crise.
  • 19 heures 33 minutes

    Le chiffre du jour : 200

  • 19 heures 37 minutes

    Quelles sont les répercussions de la COVID-19 sur l'industrie cinématographique?

  • 19 heures 47 minutes

    Quels sont les avantages d'un cerveau bilingue?

  • 19 heures 56 minutes

    Les onglets de nos collaborateurs et le mot de la fin