•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du 11 mars 2020 : Âge des arbres, eau des rivières et COVID-19

Résumé

Créer des récifs en coulant des bateaux, une bonne idée? Le rédacteur en chef du magazine de plongée En profondeur, Sébastien Pelletier, tente de répondre à la question; la météorologue Ève Christian explique pourquoi l'eau des rivières s'évapore au lieu de geler quand il fait très froid; le professeur d'écologie forestière Christian Messier s'intéresse à la longévité des arbres; et la chroniqueuse et professeure au département de journalisme de l'Université de Concordia, Amélie D.-Boisvert, cherche à comprendre pourquoi les gens paniquent autant face à la propagation de la COVID-19.

Cet extrait audio vous a été recommandé

  • 19 heures 34 minutes

    Créer des récifs en coulant des bateaux, est-ce que c'est une bonne idée?

    Des plongeurs s'approchent de l'épave du Spiegel Grove à Key Largo en Floride, en 2005.

    Les récifs artificiels, bons pour l’environnement?

    Faire couler des bateaux pour en faire des récifs artificiels, est-ce une action biocompatible avec la vie marine? Pour répondre à cette question soulevée par une auditrice, Matthieu Dugal reçoit en studio le passionné de plongée sous-marine et rédacteur en chef du magazine En profondeur, Sébastien Pelletier. Selon lui, il existe de nombreux avantages aux récifs artificiels, d'un point de vue économique, environnemental et récréatif.