•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Rattrapage du 23 janv. 2020 : Endométriose, piétons et objets connectés

Résumé

Sarah Maheux-Lacroix, gynécologue et clinicienne-chercheuse au Centre hospitalier universitaire de Québec, évoque le manque de financement lié à l'endométriose, une maladie très invalidante qui affecte une femme sur 10; l'animateur et scénariste Frédéric Choinière parle de Vision zéro, une approche qui vise à réduire les accidents et décès de cyclistes, piétons et automobilistes sur les routes; notre duo spécialisé en consommation, composé de Véronick Raymond et Stéphane Garneau, se penche sur la question de la sécurité des objets connectés auprès des personnes âgées.

Cet extrait audio vous a été recommandé

  • 19 heures 22 minutes

    Utile ou pas les objets connectés pour les personnes âgées?

    Une femme mesure ses battements cardiaques avec son téléphone

    Non, la technologie ne suffit pas pour prendre soin des aînés

    « Maman, même si elle commence à perdre quelques capacités cognitives, ça ne lui tente peut-être pas d'être surveillée par son enfant », s'inquiète la chroniqueuse en consommation Véronick Raymond. Elle explique qu'il existe de plus en plus d'objets connectés pour prendre soin de personnes âgées à distance : des robots pour les aider à s'habiller aux pyjamas qui détectent les signes vitaux et envoient des alertes en cas de chute. Selon elle, ces produits sont souvent surtout conçus pour les proches aidants et soulèvent de nombreuses questions éthiques.