•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Audio fil du jeudi 24 octobre 2019

Résumé

  • 19 heures

    Bulletin réseau

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Matthieu Dugal et ses collaborateurs

  • 19 heures 12 minutes

    La bière sans alcool est-elle considérée comme une boisson alcoolisée?

  • 19 heures 24 minutes

    L'informatique quantique : Entrevue avec Gilles Brassard

  • 19 heures 29 minutes

    Vivre à côté d'un lieu d'extraction de gaz naturel peut-il nous rendre malade?

    Des travailleurs s'activent sur le site d'un puits de gaz naturel en Colombie-Britannique.

    La fracturation hydraulique, un danger potentiel pour la santé humaine

    Les effets néfastes de la fracturation hydraulique sur la santé humaine des communautés vivant près des puits de gaz naturel semblent se préciser. C'est ce qui ressort d'une étude pilote menée par Élyse Caron-Beaudoin, chercheuse postdoctorale à l'Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal, dont les résultats ont été publiés en 2017 dans la revue Environment International. On y apprend que les femmes enceintes qui vivent près d'un site d'exploitation présentent une concentration trois fois plus élevée d'un métabolite du benzène dans leur urine que la population en général.
  • 19 heures 40 minutes

    Est-ce que le compostage dégage du CO2?

    Des aliments sont disposés dans un bac à compost.

    Déchets organiques : le compostage génère moins de GES que l'enfouissement

    Qu'il soit fait à la maison ou à la suite de la collecte municipale du contenu du fameux bac brun, le compostage génère nettement moins de gaz à effet de serre (GES) que l'enfouissement. Certes, le processus de compostage produit du dioxyde de carbone (CO2), mais l'enfouissement des matières organiques génère pour sa part du méthane, qui est un GES 25 fois plus puissant que le CO2. Alexandre Shields, journaliste environnemental au Devoir, explique en quoi le compostage représente une bonne option.
  • 19 heures 48 minutes

    Est-ce que l'édition du génome va changer le monde de la santé?