•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche, ICI Première.
Moteur de recherche

Audio fil du jeudi 19 septembre 2019

Résumé

  • 19 heures

    Bulletin réseau

  • 19 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Matthieu Dugal et ses collaborateurs

  • 19 heures 11 minutes

    Qu'est-ce qu'on peut faire pour déjouer la reconnaissance faciale?

    Un visage illustrant l'intelligence artificielle.

    Le maquillage, une solution pour tromper les logiciels de reconnaissance faciale

    Les technologies de reconnaissance faciale s'insinuent tranquillement dans nos vies sans trop qu'on le sache et il est possible de tromper ces logiciels. Au moment où les caméras intelligentes surveillent les rues et où les réseaux sociaux disposent de bases de données considérables à propos du visage de leurs utilisateurs, le journaliste scientifique Charles Prémont y va de quelques trucs pour déjouer les algorithmes des logiciels de reconnaissance faciale, à commencer par le maquillage.
  • 19 heures 20 minutes

    Que pensent les ados de la notion de vie privée et de leur identité en ligne?

  • 19 heures 31 minutes

    Le chiffre du jour : 5 millions

  • 19 heures 34 minutes

    Comment on peut identifier quelqu'un à partir des données anonymes?

    Un schéma numérique montre des icônes menant à des données.

    Vos données numériques anonymes sont très faciles à identifier, révèle une étude

    On présente depuis des dizaines d'années l'anonymisation des données numériques comme étant le rempart à tout problème lié à l'utilisation des données privées, mais il n'en est rien. C'est ce que révèle une récente étude publiée dans la revue Nature Communications. Luc Rocher, chercheur doctorant à l'Université catholique de Louvain en mathématiques appliquées, et directeur de l'étude, tire la sonnette d'alarme. « Il faut montrer que les techniques utilisées actuellement pour collecter et partager nos données personnelles ne sont pas suffisantes. Il faut mettre des standards plus rigoureux. »
  • 19 heures 44 minutes

    Peut-on dégoogliser internet?

  • 19 heures 54 minutes

    Est-ce que je devrais donner une banane à mon chauffeur d'autobus?

  • 19 heures 58 minutes

    Mot de la fin