•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Midi info, ICI Première.
Midi info, ICI Première.
Audio fil du mercredi 5 décembre 2018

Huawei, un fabricant chinois de téléphones intelligents soupçonné d'espionnage

La technologie 5G de Huawei sous haute surveillance

Publié le 5 décembre 2018
Le logo du fabricant chinois Huawei
Le logo du fabricant chinois Huawei au-dessus d'un commerce qui vend des téléphones intelligents à Pékin, en Chine. PHOTO : Getty Images / Greg Baker

Après les États-Unis, la Nouvelle-Zélande et l'Australie, c'est maintenant au tour de British Telecom de prendre ses distances avec Huawei à cause de potentiels risques pour la sécurité nationale.

Selon Richard Paradis, chargé de cours en politiques de communication à l’Université de Montréal et président du groupe CIC, les infrastructures G5 vendues par la compagnie de télécommunication chinoise pourraient effectivement être utilisées à des fins d'espionnage. Pour l'instant, le Canada n'a pas fermé la porte à cette technologie.