•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'encadrement des pesticides néonicotinoïdes au Québec : Entrevue avec V. Fournier

Midi Info - Janic Tremblay.
Audio fil du lundi 19 février 2018

L'encadrement des pesticides néonicotinoïdes au Québec : Entrevue avec V. Fournier

Québec encadre l’utilisation des pesticides les plus à risque en milieu agricole

Épandage mécanisé de pesticides sur un champ
L'épandage de pesticides en milieu agricole est une pratique courante au Québec.PHOTO : iStock
Midi Info - Janic Tremblay.
Midi infoPublié le 19 février 2018

Le gouvernement du Québec présente aujourd'hui son plan pour encadrer et limiter l'utilisation des cinq pesticides les plus à risque dans le milieu agricole, dont trois types de néonicotinoïdes.

Le gouvernement québécois veut restreindre davantage l'utilisation de certains pesticides qui peuvent nuire aux abeilles.

Reuters / AP Photo/Gerry Broome

En raison des ravages qu’ils causent aux abeilles, la diminution des néonics va améliorer la protection de celles-ci, mais aussi celle d’autres animaux qui souffrent de ces produits toxiques, comme les invertébrés aquatiques. « Les abeilles, ce n’est que la pointe de l’iceberg, parce que les néonicotinoïdes ont des effets environnementaux très larges », explique Valérie Fournier, chercheuse et professeure en entomologie à la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation à l’Université Laval.

Si l’annonce gouvernementale satisfait la chercheuse, elle a tout de même de quoi l’inquiéter en ce qui a trait à l'application de ces mesures. Les agriculteurs devront avoir la prescription d’un agronome pour utiliser ces pesticides. Mais qu’en est-il de l’apparence de conflit? Les agronomes-vendeurs ne sont pas nécessairement indépendants des compagnies de pesticides. Cette crainte est soulevée aussi bien par des groupes environnementaux que par l’Union des producteurs agricoles.