•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le logo de Vice affiché la façade d'un immeuble noir, devant un ciel bleuté.
Le groupe Vice Media se place sous la protection de la Loi sur les faillites. (archives)PHOTO : Getty Images / Mario Tama
Publié le 15 mai 2023

Aux États-Unis, le groupe de médias Vice a annoncé aujourd'hui qu'il se plaçait sous la protection de la loi américaine sur les faillites.

Cette faillite suit la fermeture de BuzzFeed News, survenue le mois dernier. Le modèle des médias numériques gratuits, qui a connu sa période de succès au tournant des années 2010, semble aujourd'hui s'essouffler... Patrick White, professeur de journalisme à l'École des médias de l'Université du Québec à Montréal, analyse les raisons de ce déclin.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser