•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Midi info, ICI Première.

Comment convaincre les récalcitrants de se faire vacciner?

Publié le 28 avril 2021
Une fiole de vaccin posée sur une table.
La Québécoise morte d'une thrombose avait reçu une dose de la version indienne du vaccin AstraZeneca, le Covishield.PHOTO : Radio-Canada / Jeff Stapleton

La campagne de vaccination s'accélère au pays : plus du quart des Canadiens ont été vaccinés contre la COVID-19. Mais selon la santé publique, les trois quarts de la population doivent avoir reçu une première dose pour qu'on puisse commencer à lever les restrictions sans entraîner une nouvelle vague. On dépend donc grandement de la volonté de la population à se faire vacciner pour espérer reprendre une vie normale.

De nouvelles données de l'INSPQ montrent que le nombre de Québécois qui sont réticents à la vaccination a chuté de moitié au cours de la dernière année. On n'en compte plus que 10%. Par contre, le décès au Québec d'une dame de 54 ans suite à une thrombose provoquée par le vaccin d'AstraZeneca pourrait peut-être changer la donne...

Comment convaincre les récalcitrants de se faire vacciner? Michel C. Auger pose la question à Kim Lavoie, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en médecine comportementale de l'UQAM.