•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Midi info sur ICI Première.

La vaccination contre la covid-19, pas simple pour les femmes

Publié le 21 avril 2021
Gros plan du visage d'une femme qui porte un masque médical, avec en avant-plan une rangée de fioles de vaccin AstraZeneca.
Les femmes sont plus à risque de complications avec le vaccin d'AstraZeneca, mais sont aussi plus susceptibles de souffrir de la «COVID longue».PHOTO : La Presse canadienne / Nathan Denette

La vaccination contre la covid-19, ça peut sembler simple, mais pour beaucoup de femmes, c'est loin d'être évident... D'abord, il y a le vaccin d'AstraZeneca qui est maintenant offert aux personnes de 45 ans et plus au Québec, mais pour les femmes, qui sont plus à risque de développer des thromboses, c'est un choix qui n'est pas évident. Et ça, c'est quand elles ont accès à la vaccination, ce qui n'est toujours pas le cas des femmes enceintes au Québec, qui sont pourtant beaucoup plus à risque de développer des complications liées à la covid-19. L'Association des obstétriciens gynécologues du Québec lance justement un appel au gouvernement à ce sujet. Michel C. Auger en parle avec Dre Isabelle Boucoiran, gynécologue obstétricienne au CHU Sainte-Justine et membre du Comité des maladies infectieuses de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada.